La presse en parle

PRESSE ECRITE

 

• Juin 2015 "les choix d'evene.Le figaro

"Une aristocrate en avance sur son temps": article de Dominique de La Barre dans Le Temps (Genève), 26 février 2015

"On y découvre des aspects tout à fait étonnants de la comtesse, une spiritualité hardie, un engagement en faveur des droits des femmes, une position de femme d’idées qui déploie ses efforts «en vue de faire naître des circonstances».

Laure Hillerin non seulement s’appuie sur une documentation abondante, elle la structure de manière claire: sources, notes, index, tableau thématique des personnages, annexes, tout y est pour allier la rigueur de l’investigation à l’élégance de la plume." Lire l'article en ligne

• "Une comtesse proustienne" Article dans Le Point du 20 janvier 2015, à l'occasion du Prix de la biographie 2015 : "C'est ce grand monde enchanteur et cruel, aujourd'hui disparu,  qu'à travers la comtesse Greffulhe  restitue avec précision et justesse une auteure empathique, comme si, par magie, nous y étions".Lire l'article en entier.

• "Dans une biographie riche d'anecdotes, de notes et de références politiques et littéraires, Laure Hillerin fait revivre celle qui avait ses entrées dans toutes les cours européennes, défendit le capitaine Dreyfus..." Lire la suite de l'article de Françoise Monestier dans Présent (30 janvier 2015) ou sur le blog delitd'images.

• "Enthousiaste et enthousiasmante

Avec finesse, Laure Hillerin fait revivre son héroïne en adoptant un plan qui lui permet de dresser à grand traits la vie de la comtesse, avant de s’efforcer de montrer les différentes facettes de cette grande dame enthousiaste et originale {…}.Une biographie qui se lit comme un roman sur un personnage… très romanesque dans tous les sens du terme." Marie-Paule Claire

Lire l'article dans Parutions.com

• "Coup de cœur" d'Historia, janvier 2015  Lire l'article

• Article de Fabienne Pascaud dans Télérama du 10 décembre 2014.

"Elle fut pour Proust un inoubliable modèle. Portrait d'une femme libre, qui régna sans partage sur la politique et les arts de la Belle Epoque.{…}
Sans doute son existence, magnifiquement contée ici par Laure Hillerin, aussi fine connaisseuse de l'époque que de Proust et de sa Recher­che, fut-elle plus romanesque encore, plus théâtrale qu'à travers la plume du « petit Marcel ». Sans lui, pourtant, on aurait bel et bien oublié cette femme hors norme qui sut si bien modeler le réputé grand monde de son temps. L'Histoire n'aime guère les femmes hors norme..."
Lire l'article en entier
 
• Article de Thierry Clermont : **** dans Le Figaro Littéraire du 27 novembre 2014.
«De l'ancienne noblesse à la IIIe République»

« Toutes les choses s'adoucissent autour d'elle en une délicieuse âme qui se résume dans les plis de sa robe. » Ces mots d'un Proust pâmé ont été inspirés par Élisabeth Greffulhe, qui elle-même lui inspirera la duchesse  de Réveillon de Jean Santeuil, puis le personnage d'Oriane de Guermantes. Mais la comtesse, née Caraman-Chimay, ne fut pas que cela, loin de là. C'est ce que montre la brillante monographie de celle qu'on avait surnommée « l'archange aux yeux magnifiques » {…}

Lire la suite de l'article

Avis de Thierry Clermont dans Le Figaro.fr  ****

"Brillante monographie de celle qu’on avait surnommée « l’Archange aux yeux magnifiques » et qui faisait l’admiration de Montesquiou. Une biographie où défile tout le bottin mondain de la Belle Époque, y compris l’abbé Mugnier. Tout au long de sa longue vie (1860-1952), cette femme bien née et richissime, reine du faubourg Saint-Germain et qui tenait salon rue d’Astorg, aura sans relâche œuvré pour les arts, les sciences et même la politique."

Lire l'article en ligne

• Le Point, 16 octobre 2014. "D'Elisabeth à Oriane" par Jean-Paul Enthoven

"Tout le monde s'accorde à reconnaître, dans le personnage d'Oriane de Guermantes, plusieurs traits de la comtesse Greffulhe. Or on ne savait que peu de choses de clle (née Elisabeth de Caramn-Chimay, 1860-1952) qui inspira Oriane, jusqu'à la biographie définitive que lui consacre Laure Hillerin {...}"

Lire l'article (encadré) en ligne

L'Express Styles, 22 octobre 2014. "Carte blanche à... Laure Hillerin" par Delphine Peras

« Dans une passionnante biographie, riche de documents inédits, l’auteur réhabilite l’une des figures les plus fascinantes de la Belle Epoque : la très belle et très charismatique Élisabeth Greffulhe (1960-1952), qui inspira à l’auteur d’A la recherche du temps perdu le personnage d’Oriane, duchesse de Guermantes. »

Lire la suite de l’article   Lire l'article en ligne

Read the topic in English (online)

Download the translation

Point de vue  n°3457, 22 octobre 2014. « LA COMTESSE GREFFULHE, LA PREMIÈRE DES GUERMANTES », par Philippe Seguy.

« Elle fut l’une des étoiles de la Belle époque, le modèle souverain de féminité de Marcel Proust. Une biographie rend un hommage vibrant à cette belle et grande dame. »

« Ce livre lui rend justice. La belle entre les belles ne fut pas seulement une dame qui a son jour et qui reçoit ce qui compte, mais une femme capable de s’affranchir et de contourner les frontières les plus âpres que la société de 1900 impose à celles de son milieu et de son époque {…}

Lire la suite de l’article

"Grevinnan blev Paris dolda makfaktor" : article de Ninna Rösio dans Svenska Dagbladet (Suède), 25 juin 2015 :  "På grevinnan Greffulhes berömda salong i Paris möttes sekelskiftets tongivande politiker, konstnärer, författare och vetenskapsmän. En ny biografi skildrar hennes liv och enorma inflytande i sin samtid {…}" Lire l'article en ligne ou Lire l'article en ligne dans le blog pressreader.com

• « Une biographie exemplaire » : Article de Daniel J. Valade dans Le Commercial du Gard (N°12, du 18 mars 2015) – Extrait :

« Qu’est-ce qu’une biographie ? Pour nous : une recherche scientifique, notamment nourrie de la recherche d’inédits ; une écriture originale, celle de l’auteur ; une iconographie nouvelle et judicieusement choisie (un cahier de 34 photos rares illustre le volume). Les trois ingrédients sont réunis dans le remarquable travail de Mme Hillerin, paru chez Flammarion. {…} Il est passionnant. Riche de détails. Il nous révèle QUI fut cette comtesse Greffulhe dont on ne peut qu’être admiratif, pas tellement parce que Marcel Proust en fit la mondaine idéale/idéalisée mais surtout parce qu’elle incarne une femme intelligente, cultivée, hyperactive, philanthrope, sachant mettre ses relations au service de tant de causes importantes, et pas seulement sociales. Certes, l’étude, serrée, de son rapport à Proust (et inversement) éclaire la Recherche mais, finalement, l’essentiel {…} réside dans le travail d’exceptionnelle qualité scientifique et littéraire que Madame Hillerin a signé : une biographie exemplaire. »

 

EMISSIONS RADIO

• Rediffusion de l'émission de Franck Ferrand "Au cœur de l'Histoire" La comtesse Greffulhe, égérie de Marcel Proust  sur Europe 1 le samedi 17 octobre 2015. Télécharger l'émission.

Fréquence Protestante émission Fréquences Livres. Charlie Edlin et  Anne Muratori-Philip le samedi 25 avril 2015 à 14h 45  Ecouter l'émission

Les femmes, toute une histoire, émission de Stéphanie Duncan sur France Inter le dimanche 12 avril à 15 h sur France Inter, en compagnie de Laurence de Cambronne (Madame de Staël) et de Dominique de St-Pern (Baronne Blixen). Réécouter l'émission

•  "Signature Musicale", émission de Claire de Castellane sur Radio Notre Dame le lundi 16 mars 2015. Ecouter l'émission en podcast

• Eve Ruggieri raconte la comtesse Greffulhe sur Radio Classique le jeudi 5,  vendredi 6, lundi 9 et mardi 10 février 2015 à 9h05. Réécouter l'émission du 5 février 

Réécouter l'émission du 6 février Réécouter l'émission du 9 février Réécouter l'émission du 10 février

 •  "Le vent de l'Histoire", émission de Jacques Mouriquand sur la RTS (Radio Télévision Suisse)le 25 décembre 2014. Podcaster l'émission

•  Au cœur de l'Histoire, émission de Franck Ferrand sur Europe1 : "La comtesse Greffulhe, l'égérie de Marcel Proust" le lundi 10 novembre 2014

Podcaster l'émission sur Itunes

Lien vers la page Facebook pour "aimer" l'émission

photo europe 1

 Ecouter l'émission

 

 Chronique de Jean-François Bourlanges dans L'esprit Public, émission de Philippe Meyer sur Franche Culture, dimanche 16 novembre 2014.

Ce livre est fascinant, car la comtesse Greffulhe, née Elisabeth de Caraman-Chimay, est une figure de proue de la Belle-Epoque. Elle est au cœur de ce qui se fait de bien. Par exemple, elle est dreyfusarde, elle est liée à Marie Curie, elle soutient les Ballets Russes, elle est liée à Branly ;  elle porte un ensemble de choses et elle montre bien ce caractère extraordinairement fécond, inventif, de la Belle Epoque. Madame Hillerin a retrouvé un extrait de Proust, assez curieux, un peu maladroit, "Une matinée chez la comtesse Greffulhe" {…}

Ecouter la chronique 

   

L'avis de Fabienne Pascaud (Télérama), sur France Culture (Le débat des matins, vendredi 28 novembre) : "Je prends un immense plaisir à lire une biographie de la comtesse Greffulhe, qui a inspiré Oriane de Guermantes, une formidable biographie de Laure Hillerin, chez Flammarion, et je m'y vautre !"

 Chronique de Bertrand Deschamps (La Procure) sur Radio Notre-Dame dans l'émission Vox Libri du 23 décembre 2014 (au milieu de l'émission) : "Ce sera certainement, pour tous ceux qui aiment Proust, une biographie à offrir en cette fin d'année."